Immagine non disponibile
Immagine non disponibile
Immagine non disponibile
IRELAND
Immagine non disponibile
Immagine non disponibile
Immagine non disponibile
CORNWALL
Immagine non disponibile
Immagine non disponibile
Immagine non disponibile
FRANCE
Immagine non disponibile
Immagine non disponibile
Immagine non disponibile
SAN GALLO
Immagine non disponibile
Immagine non disponibile
Immagine non disponibile
ITALY
Immagine non disponibile
Immagine non disponibile
Immagine non disponibile
LOMBARDY
Immagine non disponibile
Immagine non disponibile
Immagine non disponibile
BOBBIO
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow
Slider

Bienvenue sur le site du Chemin de Saint Colomban

 

Né vers 540 dans le comté de Leinster en Irlande, Colomban est l’une des figures spirituelles et culturelles les plus influentes du Haut Moyen Age. Après avoir suivi une rigoureuse formation monastique à Bangor (Irlande), il arrive sur le continent et fonde son premier monastère à Annegray (au piémont des Vosges) vers 590, puis suivra les fondations de Luxeuil, Fontaine (France), Bregenz (Autriche) et Bobbio (Italie) son ultime fondation. Colomban et ses disciples fondent ainsi le « monachisme irlandais » sur le continent européen qui deviendra un des premiers réseaux monastiques en Europe au cours du VIIe et VIIIe siècles. A Luxeuil, Il posera les bases d’un futur centre culturel et spirituel qui rayonnera sur toute l’Europe. L’homme témoigne aussi de réelles qualités humaines et spirituelles qui transparaissent dans la vie fraternelle de la communauté, dans ses talents d’orateur et sa liberté de parole mais aussi dans le souci permanent d’accueillir ceux qui, riches ou pauvres, sont à la recherche de guérison, de nourriture, de travail, de protection, d’instruction et qui souhaitent donner un sens à leur vie.

Colomban citoyen européen

  • par les influences reçues et transmises dans sa « Règle des moines »: celle des saints Pacôme, Basile, Jérôme, Cassien, et Benoît de Nursie
  • par l’étendue des territoires parcourus par Colomban
  • plus encore, par l’importance de l’essaimage colombanien qui, par delà la mort du saint irlandais, provoque l’éclosion de plus d’une cinquantaine de monastères en Europe occidentale
  • par son élévation d’esprit : « SI TOLLIS LIBERTATEM TOLLIS DIGNITATEM »
    « Si tu enlèves la liberté, tu enlèves la dignité »
    (Lettre de Colomban écrite à Nantes vers 610 et adressée à ses moines restés à Luxeuil)
  • Par ses lettres aux Papes Grégoire le Grand et Boniface IV dans lesquelles il mentionne le mot Europe comme concept d’une entité européenne, unie par des racines chrétiennes communes. Une Europe comme communauté de peuples et non pas comme référence géographique.

Cette mention de l’Europe, des chrétiens à cette époque, est probablement la plus ancienne mention de ce mot connue à ce jour.

Les villes et les régions à travers l’Europe où sa mémoire vit toujours, se sont associées pour créer un itinéraire culturel et touristique européen, une association basée sur l’échange et la compréhension mutuelle.
L’année 2015 fête le 1400e anniversaire de la mort de Colomban à Bobbio. Des célébrations et des manifestations culturelles et cultuelles retraçant la vie du moine, son œuvre et ses valeurs, sont organisées partout en Europe.

En utilisant le site, vous acceptez l'utilisation de cookies de notre part.
Plus d'informations

Ce site utilise des cookies pour offrir la meilleure expérience de navigation possible. En continuant à utiliser ce site sans modifier vos paramètres de cookies ou en cliquant sur "Accepter", vous autorisez leur utilisation.

Près