chemin de l'exil

HOME / SITES ET LIEUX / chemin de l’exil

Après avoir passé 20 ans à Luxeuil, Colomban et quelques-uns de ses plus proches disciples ont été bannis par le Roi et la Reine qui leur ont ordonné de retourner en Irlande. Escortés par des gardes, ils ont ensuite pris la direction de l’ouest vers le port de Nantes, s’arrêtant à Besançon, puis descendant la Loire.

La Route de l’Exil suit cette même route. Une étape importante se termine à Tours, où Colomban a rendu hommage à Saint Martin, sur sa tombe. Atteignant la mer, où un bateau les attendait, le vent s’arrêta miraculeusement de souffler et les gardes, effrayés par le pouvoir de ce saint homme, ont relâché les prisonniers.

La Route de l’Exil remonte ensuite vers le nord et le nord-est, suivant le chemin que Colomban a emprunté, à travers la Bretagne et la Normandie en passant par Paris par la Vallée de la Marne. A cet endroit, le ‘Pays de Brie’, un certain nombre de sites monastiques peuvent être visités, dont l’abbaye de Jouarre et de Faremoutiers, toutes les encore actives aujourd’hui.

Colomban s’est ensuite dirigé vers l’est en direction de Metz et de l’Allemagne, puis a remonté le Rhin pour atteindre la Suisse actuelle.

Logo